A Travellerspoint blog

Ma tante avait peut-être raison

De la neige en plein mois de juin…

Tu parles d’une malchance, c’est la première fois en dix ans qu’il neige en juin dans le parc de Yellowstone. Ma tante m’avait bien prévenu que juin, c’était un peu tôt pour des visites en altitude…Donc nous avons finalement fait du camping d’hiver, dans un westfalia résolument conçu pour l’été. Arrivée à notre camping, nous avons constaté que pour ouvrir le site à la date prévue, ils avaient passé la gratte sur les terrain, ce qui nous faisait un joli terrain en boue entouré d’un joyeux banc de neige d'un pied. Un malheur ne venant jamais seul, c’est à ce moment même que notre chauffage au propane a décidé de nous lâcher. Après s’être trouvé un nouveau chauffage (à 7 heures le soir, on peut dire que nous avons été bénis) nous avons pu apprécié les plaisirs de la faune de Yellowstone : Les ours! Ben oui, en revenant de ma douche, j’ai fait la rencontre d’une maman ours avec son bébé. En fait, nous nous sommes mutuellement vus. À 20 pieds, un ours, c’est impressionnant. Telle une grande fille brave, j’ai tranquillement rebroussé chemin pour aller chercher un gardien pour m’accompagner jusqu’à mon site de camping, où j’ai pu exprimer librement toute ma peur…sous forme de larmes! 20 minutes plus tard, bien assis dans le westfalia, nous avons vu un ÉNORME grizzly passé lentement à 75 pieds du campeur. Et ce fut les trois seuls ours de notre séjour dans Yellowstone, heureusement. Mais on a vu plein de bisons, de wapiti, de cerfs et même des chèvres des montagnes. Mais surtout, nous avons exploré les plus impressionnants phénomènes géologiques de l’Amérique du nord. Des paysages lunaires avec des roches qui crachent de la fumée, des mares de boue fumantes, des trous d’eau multicolore bouillante et des canyons où le sable adopte toutes les couleurs possibles. Vraiment grandiose, même lorsqu’il neige le soir. Marguerite a semblé bien apprécié toutes ces splendeurs, vu du haut de son sac à dos.

sylvan_pass.jpg
route_west1.jpg
route_rocheuses1.jpg
ours.jpg
lune.jpg
chevreuil.jpg
cerf.jpg
canyon.jpg
camping_canyon.jpg
bison.jpg

Autre phénomène mémorable, les cowboys du Wyoming. Le wild west existe vraiment. Tous semblent arborer fièrement la botte de cowboys, mais surtout la moustache. Nous n’avons pas de photos des gens à vous montrer, mais tout au moins une des rues. Aussi, les pick-up ici sont immenses, et les gens sont majoritairement à l’image de leur véhicule.

western.jpg

Posted by patriciam 15:31 Comments (2)

Yellowstone se fait attendre

Y'en aura pas de facile! Saviez-vous que la route qui mène au parc de Yellowstone monte jusqu'à plus de 3200 mètres d'altitude? Ben nous, on n'avais pas vu ça sur les cartes. Pour comparer, la route de Banff et Jasper ne monte pas à plus de 2000 mètres environ. Ça fait toute la différence en Westfalia! Quand guillaume s'est mis en deuxième vitesse et qu'il y avait des bancs de neige de chaque côté de la route, je vous laisse imaginer ce qui est sorti de sa bouche. Mais une fois la «Powder pass» surmontée, nous étions très heureux d'être là. Le paysage est à couper le souffle dans cette région. Le seul hic, c'est que nous avons du arrêter dans la dernière ville avant le Parc de Yellowstone car, pour la première fois en dix ans à ce temps-ci de l'année, il neige dans le parc et le camping n'est pas tellement recommandé. Nous sommes donc coïncés dans cette chaîne de montagnes, à attendre que le ciel se dégage et on se croise les doigts pour que l'ascension à l'entrée du parc (2700 mètres) ne soit pas trop dur pour notre petit moteur.

Voici les sommets du parc, environ 50 kilomètres avant d'entrer dans la région.
route_rocheuses.jpg

Notre Westfalia une fois la Powder pass surmontée. Beau paysage n'est-ce pas.
route_west.jpg

Le camping en attendant. On fait pas pitié du tout...
terrain_camping.jpg

Posted by patriciam 21:14 Archived in USA Comments (1)

Boîte à surprise

Notre super véhicule tant apprécié semble être incompatible avec certaines portions d'autoroute. Qui a dit que les routes en béton étaient mieux que celles asphaltées... Après quelques centaines de kilomètre sur des portions mal entretenues de l'autoroute, quelques petits problèmes ont fait surface. Tout d'abord le west a commencé à ne plus décoller. Une fois les fils responsables identifiés et resserrés, le problème était réglé. Guillaume est vraiment un super mécano! Le lendemain, la lumière de la batterie s'est allumé en roulant dans un coin où les villages ne sont pas asphaltés. Mais puisqu'il y a un bon dieu pour les voyageurs, on a pris la première sortie et on est tombé sur un spécialiste des alternateurs qui nous a réparé le tout en une petite heure. À nous deux, Guillaume et moi formons un super duo, Guillaume pour comprendre les problèmes mécaniques du west et moi pour les dire en anglais.

Et puisqu'un malheur ne vient jamais seul, nous avons pris une mauvaise sortie en plein coeur de Chicago pour se rammaser en plein China Town à l'heure de pointe. Et pour finir, notre toillette chimique s'est aussi mise à couler surnoisement par en-dessus...C'est pas toujours facile d'être positif.

Posted by patriciam 20:42 Archived in USA Comments (0)

Arrêt à Toronto

Un petit arrêt à Toronto s'imposait pour aller visiter nos amis expatriés Catherine et Jérôme. Nous avons visité les Toronto islands avec eux. Un super beau week-ends plein de bouffe et grandes phrases répétées jusqu'à épuisements. Sincèrement, je ne crois pas que Guillaume et Jérome vieilliront un jour...

toronto.jpg
toronto_2.jpg

Posted by patriciam 20:32 Archived in Canada Comments (0)

Le grand départ

-17 °C
View En route vers l'Alaska on patriciam's travel map.

Voici l'itinéraire...c'est grand le Canada!

Posted by patriciam 19:09 Comments (1)

(Entries 6 - 10 of 10) « Page 1 [2]